Un message bien spécial qui peut interesser celles qui comme moi ont un chat !

Ulysse depuis trois jours boudait sa pâtée et surtout ces croquettes chose incroyable lorsqu'on le connait.

Rendez-vous chez le vétérianire qui diagnostique un problème de boules de poils qui doit être à l'origine du problème.

Deux médicaments sont prescrits, je donne le premier avant de partie à 19h pour le dernier cours de porterie de la saison et le second le Feligastryl à mon retour vers 21h40.

 

Il demande à ressortir un peu sur la terrasse, j'obtempère car il faisait bon hier au soir. je l'appelle vers 22h 15 et je le vois marcher d'une drôle de façon en respirant très fort avec la queue remontée dont la pointe lui touche le dos.

J'imagine qu'il a vu quelque chose qui la effrayé, mais en entrant dans le séjour je le vois apeuré par ce qui l'entoure, il se déplace avec peur, ses yeux ont viré au noir et pleurent beaucoup.

Impossible de les essuyer, je ne peux le toucher tout lui fait peur. Il semble être sous l'emprise d'un psychotrope !

Je cherche de suite sur le net si ce médicament a déjà posé problème et là je lis sur un forum que le chat d'une personne a eu une réaction similaire.

je n'ai pas cherché plus loin, je me suis assise et je lui ai parlé le plus calmement et le plus doucement possible pendant deux heures le laissant aller et venir à sa guise.

Vers minuit il est devenu moins anxieux mais encore un peu agité, surtout il respirait un peu mieux et il est venu se frotter contre mes jambes.

J'ai vraiment eu très peur que son coeur lâche !

Aujourd'hui il a retrouvé tout son calme et son flegme de félin.

 

Je ne suis pas du genre à étaler mes soucis sur la toile mais je pense que cela peut être utile si vous avez un chat, attention si l'on vous prescrit ce médicament.

C'est vrai que monsieur Ulysse ne rate jamais une occasion de se faire remarquer, mais ce produit n'est pas anodin vu sa réaction !

 

Bonne fin d'après-midi si vous passez sur ces pages.